Amies en discussion

Il faut qu’on parle de santé psychique! Pourquoi?

En parler, c’est faire un premier pas vers la guérison

Parler de maladies psychiques – ou simplement de problèmes, d’angoisses et de sentiments d’insécurité – constitue le premier pas à franchir pour guérir ou trouver une solution. Les maladies psychiques disparaissent rarement d’elles-mêmes. D’où l’importance de parler de son mal-être et de chercher de l’aide.

En parler, c’est aider à rompre la solitude

Pour tout le monde, avoir en face de soi quelqu’un qui écoute et qui a de la compassion représente un enrichissement et un grand soutien. Médecins et psychothérapeutes ne sont pas les seuls interlocuteurs valables, les personnes de l’entourage privé le sont aussi. Certes, elles ne peuvent pas traiter une maladie ni faire disparaître les problèmes comme par enchantement. Mais, par leur écoute et leur compassion, elles peuvent contribuer à ce que les personnes malades ne sombrent pas dans la solitude et l’isolement.

Se sentir peu sûr, c’est normal

Pour la plupart des gens, il est difficile de parler de problèmes et de maladies psychiques. Nous discutons plus volontiers de maux de dos que de sentiments de désespoir ou d’angoisses, peut-être parce que nous craignons de passer pour quelqu’un de fou ou de trop vulnérable. Peut-être aussi parce qu’autrefois on internait les malades psychiques à vie. Ou parce que nous nous sentons coupables et pensons que la maladie révèle une faiblesse personnelle de caractère. En effet, dans notre société, les affections physiques sont la plupart du temps considérées indépendamment de la personne, alors que les problèmes psychiques sont perçus comme faisant partie intégrante de la personnalité. Pourtant, le corps et l’esprit ne forment pas deux entités distinctes mais, au contraire, s’influencent mutuellement. Les maux de dos et les tensions peuvent ainsi être l’expression de souffrances psychiques.


Les proches, amis ou connaissances de personnes atteintes de troubles psychiques remarquent souvent que celles-ci sont en proie à des difficultés. Toutefois, ils n’osent pas leur en parler. Ils craignent de les froisser, ont peur de réactions violentes ou pensent qu’ils devraient également trouver une solution aux problèmes abordés. Et ils se sentent dépassées par cette tâche.

En parler, c’est possible.

Sur cette page web, vous trouvez des informations permettant de savoir comment parler de troubles psychiques, destinées aussi bien aux personnes malades qu’aux personnes faisant partie de l’entourage privé d’une personne malade.


Source : Isabelle Meier, Koni Rohner. Guérir avec la psychothérapie. Voilà comment trouver de l’aide. Guide du Beobachter. 2006

En savoir plus

En parler. Conseils aux personnes malades.

Comment parler de vos problèmes ou troubles psychiques avec vos proches et amis.

Lire les conseils

En parler. Conseils à l’entourage.

Comment, en tant qu’ami, collègue ou membre de la famille, parler avec une personne malade de ses troubles psychiques.

Lire les conseils

Top