Couple au restaurant

Les maladies psychiques sont fréquentes.

Au même titre que les affections physiques, les maladies psychiques font partie de la vie et n’épargnent personne. En Suisse, un individu sur deux souffre une fois dans sa vie d’une maladie psychique. Dans le cadre de sa famille, du travail ou des loisirs, presque chaque personne en fait donc l’expérience indirecte. Heureusement, les maladies psychiques sont la plupart du temps guérissables, surtout si le traitement débute assez tôt.

Les maladies psychiques ont-elles augmenté?

Même si les médias donnent l’impression que les maladies psychiques deviennent plus fréquentes ou représentent un phénomène nouveau, elles ont en fait toujours existé. Le nombre de traitements des maladies anxieuses et dues au stress ainsi que des dépressions légères et de gravité moyenne a effectivement augmenté. Toutefois, on ignore jusqu’à quel point il s’agit d’un accroissement réel. Car, auparavant, ces maladies n’étaient pas identifiées et, par conséquent, pas traitées.

Les maladies psychiques graves restent toutefois relativement rares. Font partie de cette catégorie les schizophrénies, les troubles bipolaires, les dépressions graves et certains troubles de la personnalité borderline. Pour ces maladies, la légère augmentation du nombre de cas est principalement imputable à l’accroissement de l’espérance de vie.

Source: Guide du Beobachter  «Ganz normal anders» (Tout à fait normal autrement) de Thomas Ihde-Scholl

En savoir plus

D’où viennent les maladies psychiques?

Causes des maladies psychiques.

En savoir plus

Soigner les maladies psychiques

Renseignez-vous.

En savoir plus

Top